Est-ce que pardonner peut aider à avancer, à aller mieux et à oublier ?

La question du pardon est une question délicate. L’injonction au pardon peut rajouter de la culpabilité sur le dos des personnes qui ne parviennent pas ou ne veulent pas pardonner leur(s) aggresseur.e(s) et dans ces cas là c’est contreproductif.

Je dirais donc que ça dépend des gens : Pour certaines personnes, pardonner permet de se libérer de la colère qui les ronge et aide à aller de l’avant, à tourner la page et cela peut être très utile dans le processus de guérison.

Je me permets tout de même de rajouter que pardonner ne veut pas dire excuser, oublier ou rendre acceptable ce qui s’est produit, mais plutôt, laisser partir sa colère pour se soulager d’un poids.

Pour d’autres personnes, pardonner est impensable et leur colère les aide au contraire à avancer. C’est à chacun.e individuellement de comprendre ce qui lui convient et de faire les choses à son rythme.